ARTISTES | L'ensemble | Direction musicale
< retour

Joël Grare - Percussions

© DR
"Paysan de la musique", enfant du rock, batteur de percussions, autodidacte toujours en quête de nouvelles sonorités, passionné avant tout par les cultures qui jalonnent la route de la soie, il se constitue au fil des ans et des voyages, un instrumentarium allant des Tambours Japonais aux cloches de vaches rondes en acier de Chamonix organisées par ses soins en un clavier chromatique d'un ambitus de 4 octaves.D'esprit curieux, il aime multiplier les aventures musicales. Flamenco avec Daniel Manzanas, "World-Jazz" avec Didier Malherbe, "Lyrique toutazymuth" avec Patricia Petibon, improvisations iconoclastes avec Jean-François Zygel. Il enregistre et se produit dans le monde entier avec Vincent Dumestre et le Poème Harmonique depuis la création de l'ensemble en 1999.En 2002, il compose "Follow" pour un duo avec le chorégraphe-danseur Zheng Wu. Le spectacle sera créé à la biennale de Venise et fera l'objet d'un premier Cd chez Alpha en 2003.Il se produit en solo depuis 2006 dans une série de miniatures musicales réunies sous le titre " La cloche et le papillon".En 2008, sort chez Alpha le "Paris-Istanbul-Shangaï", fruit de sa rencontre avec Guo Gan, virtuose du violon chinois, avec Bruno Helstroffer, théorbiste Hendrixien, avec Emek Evci, contrebassiste Turc aux accents Balkaniques et avec Karine Herrou-Gonzalez, danseuse Flamenca, un pied en Andalousie, l'autre en Afrique du Nord.Joël Grare signe la musique du film de Philippe Béranger, "Cahier d'un retour au pays natal", tiré du poème d'Aimé Césaire, ainsi que celle de "Cami", au théâtre national de Toulouse, spectacle mis en scène par Laurent Pelly d'après une adaptation d'Agathe Mélinand à partir des écrits de l'humoriste.Il participe à des projets aussi divers que la tournée des stades de Johnny Halliday en 2003, la création du poème symphonique "A l'encre de Chine" d'Yvan Cassar au Palais des Congrès en 2005, à la nuit de l'impro de Jean-François Zygel au Châtelet en 2010 avec son ensemble "Les Tambours de Lune", à l'ouverture du Festival de musique sacréede Fez pour la création de l'"Oratorio Mundi" d'Armand Amar en 2011.